fiche technique - albums de création enfantine

Toumba et le lion
Réalisation Estelle Pesquier, Mickaël Indiano et Romain Maria
École de Limeyrat - année scolaire 1997-1998

Air Biel part pour Tahiti
Réalisation Florent Queyroy, Loïc Le Roux, Henri Lanarès
École de Limeyrat - année scolaire 1997-1998

Monsieur Bouftout
Réalisation Amandine Gaillard et Laura Sommet
École de Limeyrat - année scolaire 1997-1998

 

 

 Réalisation d’albums : fiche technique

 

Réalisation d’un album par petit groupe d’élèves, (année scolaire 1997/1998 - école de Limeyrat)

 

Utilisation du photocopieur (sur une idée de Michel Pourtier, alors prof à l'IUFM de Périgueux)

Un scanner pourra très bien être utilisé : travail en couleurs.

 

Pour les albums "Air-Biel part pour Tahiti" et "Monsieur Bouftout", les enfants ont d’abord créé des images puis  les ont agencées pour imaginer une histoire.

Pour "Toumba et le lion", il semble bien que les images aient été conçues parce que les enfants avaient une idée préconçue du scénario.

 

1 / Création de personnages (un, deux ou trois maximum), d’un animal, d’un héros quelconque. Technique utilisée : on réalise un «gribouillage» au crayon à papier, main légère, puis on cherche à repérer parmi toutes ces lignes un personnage «caché» dont ont repasse les contours au feutre. On gomme ensuite les lignes intérieures qui n’ont pas servi. On peut aussi partir de taches aléatoires réalisées à l’encre et retravaillées pour créer un personnage. Avantage de ces techniques : libérer l’imagination créatrice des enfants et éviter les stéréotypes du dessin enfantin et/ou des dessins «mode» que certains reproduisent sans recul (le lapin etc.). 

Mais on peut tout aussi bien préférer utiliser un dessin emprunté à un auteur et sciemment détourné, voire une petite peluche...

 

2 /  Découpage du personnage en laissant apparaître les contours.

 

3 / Réalisation de photocopies mettant en situation le personnage : en variant le fond (tissus, herbes et branchages etc.) et en le tordant pour lui donner des attitudes différentes (un simple coup de ciseaux au niveau des hanches, du cou, des coudes, des genoux facilite l’exercice).

 

4 / Agencement des images obtenues pour créer une historiette.

 

5 / Écriture des textes accompagnateurs (ici, travail minimaliste, l'activité étant centrée sur les arts plastiques et non sur la production d'écrit. Mais on peut imaginer un retravail d'écriture en grand groupe) .

 

6 / Fabrication de l’album avec couverture, page de garde, quatrième de couverture. Ici, livre en accordéon. On pourra préférer  réaliser un album plus commun, de type codex...